info@carlife.lu    +352 27 33 42 – 1

Flux d’actualités

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Accès constructeur pour Programmation, Calibration ou adaptation après un entretien, ou une réparation carrosserie.
#carlife #passthrough #carrosserieImage attachmentImage attachment
Formation Pass Thru pour BMW 💪👍👌

1 mois avant

Comment peut-on réduire de manière durable les émissions de CO2 liées au transport ?

L’industrie Automobile sous l’impulsion des différents pouvoirs publiques mise sur la mobilité électrique. Mais cela va prendre encore des années avant que cette forme de mobilité puisse s’imposer sur le marché.

Tous les experts sont d’accord, il faut une panoplie et une multitude de solutions afin de pouvoir respecter les exigences d' émissions CO2 qui sont fixés par le législateur.

Dans tout cet engouement général pour la mobilité électrique on oublie très vite qu’il existe un autre type, oui osons le dire, de « moteur » qui présente un potentiel considérable en matière de neutralité de CO2 et donc pour l’avenir de notre mobilité individuelle.

C’est le moteur alimenté par des carburants de synthèse. On les appelle aussi les E-Fuels. (ou Ptx)

Ils peuvent être fabriqués et distribués à travers les infrastructures déjà existantes, ce qui présente un avantage considérable.
Les E-Fuels offrent la possibilité de réduire de manière considérable et sans modifier le véhicule (moteur ou train roulant) les émissions de CO2 et en plus d’utiliser les infrastructures existantes. Cela rendra le moteur thermique indépendant des carburants fossiles.

Ces carburants de synthèse sont actuellement encore en phase de développement ou utilisés dans différents projets pilotes. Pour l’instant leur production est très gourmande en énergie et donc très couteuse.

Afin de pouvoir produire ces carburants de manière durable et climat-neutre, il faut séparer l’eau dans ces éléments les plus élémentaires à savoir l’oxygène et l’Hydrogène, ceci évidemment à l’aide d’énergie électrique issue du renouvelable.

Ces derniers éléments réagissent chimiquement avec le CO2 qui a été préalablement retiré dans l’air, et après avoir été soumis à différents processus et passer différents stades ce mélange peut servir de base aux carburants de synthèse.

Hydrogène peut avec du CO2 devenir du Gaz (Méthane) ou du Méthanol liquide ou de l’essence de synthèse, Diesel de Synthèse et même du Kérosène de synthèse.

Lors de la combustion dans le moteur, celui-ci rejettera la quantité exacte de CO-2 qui lui a été ajouté dans le processus de fabrication. Comme ce CO-2 ajouté provient de l’air ambiant, l’impact de la combustion est neutre en thermes de rejet de CO-2.
... Voir plusVoir moins

Comment peut-on réduire de manière durable les émissions de CO2 liées au transport ?

L’industrie Automobile sous l’impulsion des différents pouvoirs publiques mise sur la mobilité électrique. Mais cela va prendre encore des années avant que cette forme de mobilité puisse s’imposer sur le marché.

Tous les experts sont d’accord, il faut une panoplie et une multitude de solutions afin de pouvoir respecter les exigences d émissions CO2 qui sont fixés par le législateur. 

Dans tout cet engouement général pour la mobilité électrique on oublie très vite qu’il existe un autre type, oui osons le dire, de « moteur » qui présente un potentiel considérable en matière de neutralité de CO2 et donc pour l’avenir de notre mobilité individuelle.

C’est le moteur alimenté par des carburants de synthèse. On les appelle aussi les E-Fuels. (ou Ptx)

Ils peuvent être fabriqués et distribués à travers les infrastructures déjà existantes, ce qui présente un avantage considérable. 
Les E-Fuels offrent la possibilité de réduire de manière considérable et sans modifier le véhicule (moteur ou train roulant) les émissions de CO2 et en plus d’utiliser les infrastructures existantes. Cela rendra le moteur thermique indépendant des carburants fossiles.

Ces carburants de synthèse sont actuellement encore en phase de développement ou utilisés dans différents projets pilotes. Pour l’instant leur production est très gourmande en énergie et donc très couteuse. 

Afin de pouvoir produire ces carburants de manière durable et climat-neutre, il faut séparer l’eau dans ces éléments les plus élémentaires à savoir l’oxygène et l’Hydrogène, ceci évidemment à l’aide d’énergie électrique issue du renouvelable. 

Ces derniers éléments réagissent chimiquement avec le CO2 qui a été préalablement retiré dans l’air, et après avoir été soumis à différents processus et passer différents stades ce mélange peut servir de base aux carburants de synthèse. 

Hydrogène peut avec du CO2 devenir du Gaz (Méthane) ou du Méthanol liquide ou de l’essence de synthèse, Diesel de Synthèse et même du Kérosène de synthèse.

Lors de la combustion dans le moteur, celui-ci rejettera la quantité exacte de CO-2 qui lui a été ajouté dans le processus de fabrication. Comme ce CO-2 ajouté provient de l’air ambiant, l’impact de la combustion est neutre en thermes de rejet de CO-2.
Load more

Quelques Travaux réalisés par notre atelier de carrosserie dans le respect absolut des règles du constructeur.

Bestes Replica Uhren Replique Montres Replicas de relojes suizos Repliche Orologi Rolex Repliche Orologi Jaeger-Lecoultre
sitemap
Repliche Orologi Rolex